Vent Réel
le large à portée de rêve

N’hésitez pas à nous envoyer un message, nous y répondrons rapidement.

+33 6 61 77 55 90
contact@ventreel.fr

l’île de Wight pour changer

Dimanche 22 octobre. avis de coup de vent en Manche.

La mer fume sur le musoir du môle des noires, nous patientons jusqu’à 16 h sur un coffre de l’avant-port de Saint-Malo. Avec le fort vent de noroît et le courant contraire, nous renonçons à monter vers Jersey. Nous irons passer la nuit à Chausey. Nous sommes le seul voilier dans le «Sound »  bien à l’abris sur le coffre des vedettes. Le lendemain, le vent molli à 20 nœuds et vire ouest, nous montons sur Guernesey en 4 h 30  par la sortie nord de Chausey,  “la petite entrée”. Le mardi, Il y a encore de la mer, et au regard des prévisions de vent faible, nous orientons notre parcours vers l’île de Wight, plutôt que les îles Scilly exposés à la mer du large.

 

arrivée à Poole

Afin d’éviter le vent arrière, la traversée de la Manche nous fait atterrir à Poole.

Ce n’est que le Mercredi que nous embouquons le chenal des Needles et remontons le Solent jusqu’à Cowes.  Après-midi tranquille dans les ruelles, sieste pour certains, puis  dîner au pub. En début de nuit, nous repartons par l’Est de l’île de Wight. Le  vent est très faible de Sud-ouest. Nous insistons à la voile jusqu’à 5 h du matin. Nous croisons le « val de Saire » qui fait la liaison Le havre/ Portsmouth. Il est temps de nous recaler vers l’ouest. Moteur.  Nous atterrissons le jeudi en fin d’après-midi à Aurigny. Le vent doit virer au nord dans la nuit, nous mouillons à « Longy bay ».

 

débarquement au sud d’Aurigny

 

 

Le vendredi , le vent de Force 4 nous fait débouler au largue jusqu’à St Malo. Amarrés aux bas-sablons en bout de ponton, nous avons le temps d’aller diner devant l’anse de Solidor avant de faire le sas de 22 h.

 

 

accompagnés par les dauphins des Minquiers

 

Au final, une semaine de 380 milles, assez variée. Malgré un début qui semblait bien compromis ( Force 7) nous avons pu sortir et naviguer après le plus fort du « grand frais » dans  une mer agitée mais praticable . Le reste de la semaine n’a été que plus “facile”.

 

stage validation de milles du 23 au 28 octobre

Sur le Blog