Vent Réel
le large à portée de rêve

N’hésitez pas à nous envoyer un message, nous y répondrons rapidement.

+33 6 61 77 55 90
contact@ventreel.fr

une traversée express

Stage validation de milles, « Traversée de la Manche »

Samedi 13 aout, rendez vous à 18h sur “Ti Malo” , Nous sommes 5 : Oscar, Alex, Sandro, Gaël et Laurent. La météo s’annonce bien.  Dorsale anticyclonique avec des brises cotieres. Peu de vent au nord de la zone du coté anglais.

 L’approvisionnement fait, nous dinons à couple de «Kriter 5 », en face du pont tournant que nous devrons franchir pour passer le sas de 23 h . En dormant dans l’avant port nous pourrons partir tôt le dimanche. le plan de nav est de se positionner au nord des anglos pour se garder la possibilité de traverser si les prévisions évoluaient favorablement .

8h, Vent de Nordet, F3 avec le courant nous filons  déjà à 7 noeuds au passage du Grand jardin. La route est loin d’être linéaire, le courant nous déporte vers l’ouest et le vent refuse par moment. Nous arrivons dans la marina  victoria, à St peter vers 18 h. Une première belle journée au prés bien suffisante pour s’amariner.

de Guernesey à Chausey

Lundi, sortie au plus juste du bassin, nous franchissons le bassin le seuil au centimètre prés.( la pression atmospherique, peut être ? )

Nous passons le « Petit Russel » à l’étale, sans vent. La tentative de traversée est écourtée et finalement nous abattons pour faire tour de Guernesey par l ouest. Il y a plus de vent au sud. Une descente sous spi s’impose. Le bateau accélère dans l’après midi, nous contournons les Minquiers par le sud et arrivons vers 21 h à Chausey. Il reste une place à port Marie bien mieux protégé du le vent de nord-est que dans le Sound. Nous mouillons  à ras du câble limitant l’accès à la plage. Pratique la quille redevable !

Départ le mardi matin par le passage de la grande entrée. En 3 heures, nous sommes arrivée à St-Helier. Sortie au pub pour déjeuner en terrasse. Nous repartons vers 17h, cette fois ci avec le  projet de traverser de nuit. Le temps s’annonce bien, du nordet. Les dauphins nous accompagnent. Après avoir contourné Sercq par

Dartmouth

l’est , nous abattons au soleil couchant au 310 vers Salcombe.

 

Superbe traversée avec 10/15 noeuds de vent, et un franchissement du rail  avec une excellente visibilité. Il parait qu’il y avait plein d’étoiles. Bon, j’étais captivé par un cargo qui passait à 300 mètres durant mon quart …

Arrivés au petit matin. nous savourons :  le plaisir d avoir traversé et les oeufs au bacon ! Nous repartons vers 9 h pour Dartmouth et son train à vapeur, sieste pour certains, visites pour d’autres.

Afin de profiter des « commodités du ponton », nous passerons la nuit à Brixham. Sortie fish and chips.

jeudi, départ au levé du jour vers Bréhat. Une traversée express sous spi puis gennaker. 9 noeuds de moyenne, pointes à 13 noeuds, le pied. Arrivée au calme, voiles en ciseaux nous remontons le Trieux pour apprécier la magie de la coté de granit rose jusqu’à Lézardrieux.

Pour le retour, nous passons par la Horaine, ça rallonge un peu. Nous arrivons « pile-poil » pour le sas de la pleine mer. Nous nous prenons même au jeu de la régate sur le dernier milles avec des voiliers à l’entrainement devant Saint-Malo.

Au total, 470 milles parcourus dans une super ambiances. Une belle « aventure » à revivre au plus vite !

PS : le petit choc en bas de la quille ( des choses qui arrivent) en quittant Lézardrieux est déjà réparé ! Vive la quille relevable !

https://www.instagram.com/p/ChIToZ4qDvr/

Sur le Blog